user_mobilelogo

Nexidée GmbH

UN CERTAIN REGARD SUR L'ACHAT ET L'INNOVATION DANS LES PAYS DE LANGUE ALLEMANDE
Cette section est principalement réalisée en français. Si vous souhaitez publier un message pour les acheteurs français sur ce blog, vous pouvez les envoyer par information@nexidee.eu
Diese Rubrik wird hauptsächlich in französischer Sprache geführt. Wenn Sie eine Meldung für französische Einkäufer über diesen Blog veröffentlichen möchten, können Sie uns diese gerne über information@nexidee.eu senden.

Innovation ET progrès dans le secteur du bâtiment


La pandémie de SARS-Cov-2 a popularisé l’emploi des imprimantes 3D, mais la fabrication additive ne concerne pas uniquement les équipements de protection et les petits objets. De nombreux secteurs réalisent des sauts qualitatifs et des gains de productivité grâce aux imprimantes 3D. C’est le cas du secteur de la construction de bâtiments.

En Allemagne, un projet d’ampleur est en cours à Wallenhausen (520 hab.), au nord de la Bavière, dans le bassin du Danube. La PME familiale Rupp y construit un immeuble de type R+2 de 380m2 qui comprendra 5 appartements. Il s'agira du plus grand immeuble collectif d’Europe construit avec une méthode de fabrication additive. Le projet est conduit en partenariat avec la société PERI, spécialiste reconnu du coffrage, qui déploie une imprimante à béton COBOD BOD2 sur le chantier. Le fournisseur de béton est HeidelbergCement.

Les avantages sont nombreux. Le gain de temps est remarquable puisque le béton est posé à la cadence d’un mètre par seconde et que le délai de séchage est court. De même, la phase de gros œuvre ne nécessite que deux techniciens sur le chantier ce qui apporte un gain de productivité significatif.
Pour les maîtres d’ouvrage et les architectes, la fabrication additive ouvre de nouvelles possibilités de formes et de volumes et libère la créativité. L’individualisation et l’adaptation à l’usage deviennent faciles sans surcoûts. Pour l’entrepreneur, outre le gain de personnel, la mise en œuvre de technologies avancées est un argument pour recruter et fidéliser des techniciens qualifiés, ce qui est difficile dans les métiers du BTP, un des secteurs de l’économie allemande ayant le plus de postes vacants à proposer.

Cette méthode de construction génère des économies de matériaux et facilite l’ordonnancement des chantiers grâce à la diminution du nombre d’intervenants.
Enfin, la fabrication additive garantit l’exécution ultraprécise des plans et permet d’intégrer très facilement la phase de construction dans le continuum études - plans - construction - exploitation/maintenance tout en profitant au mieux des possibilités offertes par le Building Information Modeling (BIM) qui intègre toutes les dimensions (cf. BIM 5D, BIM 7D) d’un bâtiment et permet (enfin !) de maîtriser le coût de cycle de vie d’un bâtiment.

L’imprimante 3D en fonctionnement sur le chantier peut être vue ici : https://youtu.be/8_-fUMKQqaM

Crédit photo : Rupp Gebäudedruck

[18 novembre 2020]

 

Lire la suite
0
  28 lectures
28 lectures