user_mobilelogo

Nexidée GmbH

UN CERTAIN REGARD SUR L'ACHAT ET L'INNOVATION DANS LES PAYS DE LANGUE ALLEMANDE
Cette section est principalement réalisée en français. Si vous souhaitez publier un message pour les acheteurs français sur ce blog, vous pouvez les envoyer par information@nexidee.eu
Diese Rubrik wird hauptsächlich in französischer Sprache geführt. Wenn Sie eine Meldung für französische Einkäufer über diesen Blog veröffentlichen möchten, können Sie uns diese gerne über information@nexidee.eu senden.

Déconstruction à domicile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le consortium More-Aero regroupe des spécialistes de la déconstruction industrielle, de la logistique et de la valorisation des déchets. Le projet est coordonné au sein d’un partenariat public-privé (PPP) implanté à proximité de Hambourg. Le nom More-Aero provient de la contraction de « modularisation du recyclage aéronautique ».

La co-entreprise vise à établir une chaîne de déconstruction d’aéronefs dont la principale particularité est la mobilité. En effet, les équipes de déconstructeurs se rendent sur les lieux de stationnement des avions hors d’usage. Cette façon de faire est indispensable car les appareils sont rarement en mesure de rejoindre une unité de démontage.
L’équilibre économique sera atteint grâce aux revenus générés par la revente des matières premières et des pièces détachées. Ces pièces de réemploi peuvent, à condition d’en vérifier soigneusement les performances, abaisser dans des proportions sensibles le coût de construction ou de maintenance des avions. Le marché de la pièce révisée est particulièrement lucratif pour les modèles anciens et sera un des principaux facteurs de la pertinence économique d’un projet avant tout destiné à la protection de l’environnement. La revente de pièces révisées par ce démonstrateur de l’économie circulaire permettra de maintenir en état de vol des avions pour lesquels les industriels ne produisent plus de pièces neuves ce qui contribuera … à retarder la mise au rebut de certains avions.
Le consortium travaille à la conteneurisation de tous les équipements nécessaires à la récupération des fluides et à la séparation des matières, ce qui demeure délicat dans le cas des matériaux composites, compliqués à trier et auxquels il est difficile de donner une seconde vie. Malgré cet obstacle, ce sont plus de 80% des composants qui sont récupérables selon les membres du consortium.
Le marché des appareils à déconstruire est important et devrait connaître plusieurs années assez dynamiques, au rythme du renouvellement des flottes engagé par les compagnies aériennes.

[16 mars 2018]

Lire la suite
0
  996 lectures
996 lectures